Anne et Margot meurent à Bergen-Belsen.

Le sort des femmes de l'Annexe

Le camp de Bergen-Belsen Le camp de concentration juste après la Libération.
  • Imprimer

Après leur arrivée et la sélection à Auschwitz-Birkenau, Edith, Anne et Margot sont envoyées ensemble dans une baraque. Auguste van Pels se trouve sans doute dans une autre partie du camp. Les détenues travaillent dans la journée, elles transportent des pierres ou entretiennent des plate-bandes. Il arrive que pour l’appel, elles doivent rester debout des heures durant et par tous les temps.

Le retour d'Otto

Il espère encore retrouver Anne et Margot en vie.

Plus

Edith Frank

Pendant l’hiver 1944, l’armée russe ne cesse de se rapprocher. Les nazis veulent diriger vers l’Allemagne les prisonniers qui sont encore capables de travailler. Toutes les femmes sont examinées. Edith n’est pas sélectionnée pour le départ. Puis, c’est le tour de Margot et d’Anne. Rosa de Winter-Levy est témoin de la scène : "Puis ce fut le tour des filles. (…) L’espace d’un instant, Anne et Margot sont apparues, nues et la tête rasée. Anne nous a regardé droit dans les yeux et puis elles ont disparu. On ne voyait pas ce qui se passait derrière les projecteurs. Madame Frank s’est écriée : Les enfants ! Oh, mon Dieu." Fin octobre ou début novembre 1944, Margot et Anne Frank sont transférées dans un train surchargé au camp de concentration de Bergen-Belsen. Edith Frank reste seule à Auschwitz. Elle tombe malade et meurt le 6 janvier 1945.

Margot et Anne à Bergen-Belsen

Après un voyage en train de trois jours, Margot et Anne Frank arrivent exténuées à Bergen-Belsen. Le nombre de prisonniers venant d’autres camps ne cesse d’augmenter. Le camp de Bergen-Belsen est déjà surpeuplé lorsqu’elles arrivent. Elles sont tout d’abord abritées par des tentes, mais lorsque quelques jours après leur arrivée une tempête éclate, toutes les tentes sont détruites. Elles rejoignent alors les baraques où s’entassent trop de détenues.

Prisonnières à Bergen-Belsen Des prisonnières de Bergen-Belsen peu après la libération du camp par l’armée britannique.

Auguste van Pels

Fin novembre 1944, un nouveau transport arrive d’Auschwitz à Bergen-Belsen. Parmi les prisonnières se trouve probablement aussi  Auguste van Pels. Elle retrouve Margot et Anne Frank. Mais après quelques mois, elle doit quitter le camp de Bergen pour Raguhn, qui fait partie du camp de concentration de Buchenwald. Puis de Raguhn, elle est transférée à Theresienstadt. Durant ce voyage, entre le 9 avril et le 8 mai 1945, Auguste van Pels est tuée.

Margot et Anne meurent

Au cours de l’hiver 1944 – 1945, les conditions de vie à Bergen-Belsen empirent. La nourriture est insuffisante et les conditions d’hygiène sont dramatiques. De nombreux prisonniers tombent malades. Margot et Anne Frank sont atteintes du typhus. Elles meurent quelques semaines avant la libération du camp.

Margot est tombée de son lit et elle est restée allongée sur la pierre glacée, incapable de se relever. Anne est morte le lendemain.

Janny Brilleslijper
Des prisonniers libérés dans le camp de concentration de Bergen-Belsen.

Le sort des hommes Otto est le seul des huit clandestins à avoir survécu aux camps

Otto Frank, Fritz Pfeffer, Hermann et Peter van Pels restent ensemble...

Lire la suite...

Le sort des femmes Anne et Margot meurent à Bergen-Belsen

Après leur arrivée et la sélection à Auschwitz-Birkenau, Edith, Anne et Margot sont envoyées ensemble dans une baraque...

Lire la suite...

Les derniers jours de Margot et d’Anne Frank La fin

Devant l’avancée des troupes russes vers le camp d’Auschwitz-Birkenau, les nazis décident d’évacuer le plus possible leurs…

Lire la suite...