Une bibliothèque dissimule l’entrée.

La cachette

Boekenkast
La bibliothèque pivotante Derrière cette bibliothèque pivotante se trouve l’entrée de l’Annexe (photo : Maria Austria, 1954).
  • Imprimer

La cachette se trouve dans une partie inoccupée de l’entreprise d’Otto Frank, au Prinsengracht 263. L’entreprise, dans la maison de devant, continuera à fonctionner normalement, alors que les clandestins se cacheront dans la "maison de derrière".

Anne écrit:

“L’Annexe est une cachette idéale et, bien qu’humide et biscornue, il n’y en a probablement pas de mieux aménagée dans tout Amsterdam, voire dans toute la Hollande.”

Otto Frank met Koningin Juliana bij draaibare boekenkast (1979)

De la cachette au musée

L'historique de la Maison Anne Frank

Plus

L’entreprise du Prinsengracht 263 se trouve dans un quartier qui compte de nombreuses petites entreprises. À gauche de la maison de derrière, se trouve un commerce de thé, à droite, un menuisier.

Relativement spacieuse

La cachette au Prinsengracht 263 est relativement spacieuse. Elle peut accueillir deux familles. C’est exceptionnel. Le plus souvent, parents et enfants sont séparés lorsqu’ils entrent dans la clandestinité. Dans la plupart des cas, les clandestins se cachent dans des endroits exigus, des sous-sol confinés ou des greniers poussiéreux. Seuls ceux qui se cachent à la campagne peuvent sortir de temps en temps, quand ils ne risquent pas d’être vus.

La cachette comprend différents espaces – ce qui est déjà exceptionnel. (Photo de l’annexe réaménagée : Allard Bovenberg)

Une bibliothèque dissimule l’entrée

Très vite, l’accès à l’annexe est dissimulé derrière une bibliothèque pivotante. Johan Voskuijl, le reponsable de l’entrepôt, fabrique un système de rayonnages pivotant.

"Notre cachette est devenue une cachette digne de ce nom. En effet, M. Kugler a jugé plus prudent de mettre une bibliothèque devant notre porte d’entrée (...), mais naturellement, une bibliothèque pivotante qui peut s’ouvrir comme une porte. C’est M. Voskuijl qui s’est chargé de fabriquer l’objet (nous avons mis M. Voskuijl au courant de la présence des sept clandestins, il est le dévouement personnifié) "

note Anne Frank le 21 août 1942 dans son journal. Les clandestins sont sept à ce moment-là. Fritz Pfeffer les rejoint le 16 novembre.

La bibliothèque pivotante (Photo de l’annexe réaménagée : Allard Bovenberg)

Margot Frank reçoit une convocation Elle doit se rendre dans un camp de travail en Allemagne

Le 5 juillet 1942, Margot Frank reçoit une convocation, tout comme des milliers d’autres Juifs d’Amsterdam...

Lire la suite...

Entrés dans la clandestinité Personne ne sait combien de temps ils devront rester cachés

Le 6 juillet 1942, les Frank sont entrés dans la clandestinité dans l’Annexe...

Lire la suite...
Boekenkast

La cachette Une bibliothèque dissimule l’entrée

La cachette se trouve dans une partie inoccupée de l’entreprise d’Otto Frank, au Prinsengracht 263...

Lire la suite...

Tensions et disputes Parfois les esprits s’échauffent

Huit personnes les unes sur les autres dans une annexe étouffante… La tension est insupportable : les clandestins ont…

Lire la suite...

Les protecteurs Quatre employés leur apportent de la nourriture, des vêtements et les soutiennent moralement

"Chaque jour, ils viennent tous en haut, parlent d'affaires et de politique avec les messieurs, de nourriture et des tracas…

Lire la suite...

Occupations quotidiennes Ils tuent le temps en lisant et en étudiant

"Nous ne pouvions espérer nous adapter à cette situation qu’en fixant, dès le début, un emploi du temps et des tâches à…

Lire la suite...

La guerre fait toujours rage La radio et les protecteurs les mettent au courant du déroulement

"Aujourd’hui, je n’ai que des nouvelles sinistres et déprimantes à te donner...

Lire la suite...
Bonnenboekje

D’autres entrent aussi dans la clandestinité Par exemple des résistants et des pilotes dont l’avion a été abattue

La famille Frank, la famille Van Pels et Fritz Pfeffer ont dû entrer dans la clandestinité, parce qu’ils étaient juifs...

Lire la suite...