Très vite, le Journal d’Anne Frank remporte un grand succès aux Etats-Unis.

Accueil en Amérique

Toneelstuk
Le film Une scène du film. De gauche à droite : Gusti Huber (Edith Frank), Lou Jacobi (Hermann van Pels), Millie Perkins (Anne Frank) et Shelley Winters (Auguste van Pels).
  • Imprimer

La publication du journal d’Anne Frank en Amérique, en 1952, commence très prudemment. Cinq ans après la première édition aux Pays-Bas, la maison d’édition Doubleday met sur le marché le livre Anne Frank: The Diary of a Young Girl, avec un modeste tirage de 5.000 exemplaires.

Boutique en ligne

Le journal d’Anne Frank et d’autres livres sont en vente dans notre boutique en ligne.

Se rendre à la boutique

Le livre est doté d’une préface d’Eleanor Roosevelt, la veuve de Franklin Delano Roosevelt, le président des Etats-Unis décédé en 1945. La maison d’édition Doubleday ne consacre pratiquement aucun argent pour promouvoir davantage sa publication. Cependant, après une critique dithyrambique par l’écrivain Meyer Levin dans les très sérieuses pages du New York Times consacrées à la littérature, la vente du livre démarre. Un deuxième tirage de 15.000 exemplaires suit rapidement et quelques jours plus tard il y aura même un troisième tirage de 45.000 exemplaires. En peu de temps, le journal connaît tirage sur tirage et des millions d’Américains ont lu le livre.

Une pièce de théâtre et un film

L’adaptation théâtrale du journal par le couple Frances Goodrich et Albert Hackett, en 1955, connaît non seulement un énorme succès à Broadway, mais remporte aussi de nombreux prix théâtraux, dont le prestigieux prix Pulitzer. L’adaptation cinématographique du journal, réalisée et produite en 1959 par George Stevens, est l’une des premières productions de Hollywood à aborder la persécution des Juifs en Europe, très superficiellement. Le film fait moins recette que prévu, mais fait connaître par contre le journal encore davantage. L’actrice Shelley Winters obtient pour son rôle de madame van Daan un oscar pour le “Meilleur second rôle”.

Les horreurs du régime nazi

Pour de nombreux Américains des années cinquante du siècle précédent, le journal d’Anne Frank  - en particulier sous forme de pièce de théâtre et de film – est la première confrontation, extrêmement prudente, avec les horreurs du régime nazi. Depuis les années soixante, le journal est inclus dans le programme éducatif des écoles américaines.   

Réactions à "L’Annexe" Les Pays-Bas réagissent avec enthousiasme et des traductions suivent

Le 25 juin 1947 paraît le Journal sous son titre original " Het Achterhuis...

Lire la suite...
Toneelstuk

Une pièce de théâtre et un film Après la pièce de théâtre, en 1958, suit une adaptation au cinéma

Ce n’est qu’après son adaptation au théâtre que le journal d’Anne Frank touche le grand public...

Lire la suite...
Steve Press als peter in het toneelstuk

800 fois Peter van Daan Steve Press passe une audition en 1956 pour le rôle de Peter van Daan

Steve Press interprète le rôle de Peter van Daan dans la version de Broadway du journal d’Anne Frank.

Lire la suite...
Toneelstuk

Accueil en Amérique La première confrontation au régime nazi

La publication du journal d’Anne Frank en Amérique, en 1952, commence très prudemment...

Lire la suite...

Otto Frank s’installe à Suisse Il reste lié aux activités de la Maison d’Anne Frank

Jusqu’à sa mort en 1980, il répond aux lettres des lecteurs du journal.

Plus

Nelson Mandela à propos d’Anne Frank

Nelson Mandela parle de la force qu’il a puisée dans le journal d'Anne Frank lors de sa détention à Robben Island.

Lire la suite...

L'authenticité du Journal Dix questions sur l'authenticité du Journal d'Anne Frank

Il existe un nombre important de sources d'informations fiables concernant Anne Frank et son Journal...

Lire la suite...