Hermann van Pels

Hermann apprit le métier de boucher dans l’entreprise de son père, d’origine néerlandaise, Aron van Pels. Aron s’établit, après son mariage avec Lina Vorsänger à Gehrde (Allemagne). Il travaille dans l’entreprise de son beau-père allemand, un commerce en gros en matériel et accessoires de boucherie. Aron et Lina ont six enfants : Max, Henny, Ida, Hermann, Klara et Meta. Hermann naît le 31 mars 1898. Il devient représentant de l’entreprise de son père à Osnabrück (Allemagne).

Hermann fonde une famille

Il épouse le 5 décembre 1925 l’Allemande Auguste (Gusti) Röttgen. Elle devient Néerlandaise, car en vertu de la loi les femmes obtiennent automatiquement la nationalité de leurs maris. Gusti est née le 29 septembre 1900 à Buer (près d’Osnabrück) et son père est également commerçant. Hermann et Gusti habitent à Osnabrück, près de la frontière néerlandaise, où le 8 novembre 1926 naît leur fils Peter.

Lire la suite...

Va aux Pays-Bas en raison du boycott

Les nazis annoncent en 1933 un boycott de tous les magasins juifs dans toute l’Allemagne. À Osnabrück, le boycott a des conséquences désastreuses étant donné qu’un nazi fanatique, photographe de profession, place dans son étalage des photos de non-Juifs qui achètent chez des Juifs. Le père, Aäron van Pels, avait à Osnabrück un commerce en gros de matériel et d’accessoires de boucherie, dans lequel travaillent également ses enfants Hermann et Ida. Henny, la sœur de Hermann, s’installe en 1935 avec son atelier de tailleur à Amsterdam. Hermann suit en 1937 et Aäron en 1938, après la Nuit de Cristal. 

Lire la suite...

Amis des Frank

Le Rivierenbuurt est un nouveau quartier où s’installent de nombreux réfugiés juifs d’Allemagne. En 1939, la famille Van Pels déménage pour la Zuider-Amstellaan, juste derrière la famille Frank qui habite à la Merwedeplein. Les samedis après-midi Otto et Edith ont souvent une journée porte ouverte, avec café et pâtisserie. Miep Gies, une autre habituée de ces réunions, se souvient que Hermann et Gusti van Pels y venaient souvent.

Lire la suite...

31 mars 1898

Naissance d’Hermann van Pels à Gehrde, près d’Osnabrück (Allemagne), d’un père néerlandais et une mère allemande.

5 décembre 1925

Mariage d’Hermann avec Auguste (Gusti) Röttgen.

8 novembre 1926

Naissance de leur fils Peter.

26 juillet 1937

La famille Van Pels émigre aux Pays-Bas.

1938

Hermann van Pels est engagé par Pectacon, l'entreprise d’Otto Frank.

13 juillet 1942

La famille Van Pels se cache dans l’annexe d’un bâtiment situé au 263, Prinsengracht (Amsterdam).

4 août 1944

Arrestation des huit clandestins de l’Annexe.

8 août 1944

Déportation vers le camp de transit de Westerbork (Pays-Bas).

3 septembre 1944

Déportation vers le camp d’Auschwitz-Birkenau (en Pologne occupée par l'Allemagne).

6 septembre 1944

Arrivée à Auschwitz. Hermann survit à la première sélection. Quelques semaines plus tard, il est néanmoins envoyé à la chambre à gaz. 

Entourage de Hermann

Auguste van Pels Mère de Peter, épouse de Hermann

Auguste est une femme affable et légèrement coquette

Lire la suite...

Peter van Pels Fils de Hermann et d’Auguste

Peter est un garçon tranquille qui aime bien travailler de ses mains

Lire la suite...

Otto Frank Père d’Anne et de Margot, mari d’Edith

Otto monte une entreprise aux Pays-Bas. Après, sa famille peut venir le rejoindre.

Lire la suite...

Anne écrit:

Participe généralement à la conversation, proclame toujours son opinion et, cela fait, il n’y a plus rien à y redire, car si quelqu’un s’y risque, il faut l’entendre. Oh… il peut grogner comme un chat en colère… j’aime mieux ne pas m’y frotter… Quand on l’a subi une fois, on ne recommence pas. Il a l’opinion la plus juste, il est le mieux renseigné sur tout. Bon, c’est vrai, il n’est pas bête ; mais l’autosatisfaction a atteint chez ce monsieur un haut degré.