Margot Frank

Margot est de trois ans l’aînée d’Anne. Elle est rangée, calme et obtient de bonnes notes à l’école.

Miep Gies dira à son propos : « Je n’ai eu aucun contact particulier avec Margot ; elle était là et c’était tout. » Anne confirme cette image : « a un appétit de souris, ne parle pas du tout ». Durant la clandestinité, Anne et Margot se sont plusieurs fois querellées. Mais au fil du temps elles deviennent plus complices et parlent de toutes sortes de choses.

Margot veut émigrer après la guerre en Palestine, alors sous mandat britannique, pour y devenir puéricultrice, écrit Anne. Otto déclarera plus tard qu’elle voulait faire des études de médecine. Le journal qu'elle tenait, tout comme Anne, durant la clandestinité, n’a jamais été retrouvé.

Les plans d’avenir de Margot

Anne et Margot parlent souvent de leurs projets pour l’avenir. Le 14 octobre 1942, Anne écrit dans son Journal : " Hier soir, Margot et moi étions toutes les deux dans mon lit, on était serrées comme des sardines mais c’était ça le plus drôle, elle m’a demandé si je voulais bien lui laisser lire mon journal ; j’ai dit oui pour certains passages et puis j’ai demandé la même chose pour le sien, et elle est d’accord, et puis nous nous sommes mises à parler de l’avenir, et je lui ai demandé ce qu’elle voulait devenir plus tard, mais elle ne veut pas le dire et elle en fait un grand mystère, mais j’ai cru comprendre qu’elle pense à l’enseignement, bien sûr je peux me tromper, mais à mon avis, ce sera dans ces eaux-là. À vrai dire, je ne devrais pas être aussi curieuse. " Presque deux ans plus tard, Anne sait, ce que veut faire sa sœur Margot. Le 8 mai 1944 elle écrit : " J’aimerais aller passer un an à Paris et un an à Londres pour apprendre la langue et étudier l’histoire de l’art, tu n’as qu’à comparer avec Margot, qui veut devenir puéricultrice en Palestine. "

Lire la suite...

Margot et Peter

Dans l’Annexe, Anne Frank tombe amoureuse de Peter van Pels. Elle croit que Margot, elle aussi, est amoureuse de lui. Anne se fait beaucoup de soucis qui disparaissent quand elle reçoit une lettre de Margot. Le 20 mars 1944, Anne écrit dans son Journal : « Preuve de la bonté de Margot, cette lettre que j’ai reçue aujourd’hui, 20 mars 1944 : " Anne, quand je t’ai dit hier que je n’étais pas jalouse de toi, je n’étais franche qu’à 50 %. En vérité, je ne suis jalouse ni de toi, ni de Peter. Je trouve seulement un peu dommage pour moi-même de n’avoir encore trouvé personne avec qui partager mes pensées et mes sentiments, et de n’avoir aucune chance de trouver quelqu’un pour le moment. Mais pour autant, je vous souhaiterais de tout cœur à tous les deux de pouvoir vous accorder mutuellement un peu de votre confiance ; il te manque déjà suffisamment de choses qui vont de soi pour beaucoup d’autres. "

Lire la suite...

Margot apprend le latin

Bep Voskuijl s’est inscrite sous son nom à ce cours par correspondance. Elle faisait semblant de suivre le cours elle-même, mais en fait c’était Margot qui faisait tous les devoirs et les interrogations.

Lire la suite...

16 février 1926

Naissance de Margot à Francfort-sur-le-Main.

12 juin 1929

Naissance de sa petite sœur, Anne.

1932

Margot entre à l’école « Ludwig Richter ».

1933

Margot émigre aux Pays-Bas avec ses parents.

4 janvier 1934

Margot entre à l’école à Amsterdam.

16 février 1934

Anne arrive à Amsterdam, c’est le « cadeau d’anniversaire » de Margot.

1941

Margot est contrainte d’aller au Lycée Juif.

5 juillet 1942

Margot reçoit une convocation pour un camp « de travail » en Allemagne.

6 juillet 1942

Margot et sa famille se cachent dans l’annexe d’un bâtiment du 263, Prinsengracht (Amsterdam)

4 août 1944

Arrestation des huit clandestins de l’Annexe.

3 septembre 1944

Déportation vers le camp d’Auschwitz-Birkenau (Pologne).

6 septembre 1944

Arrivée à Auschwitz. Margot survit à la « sélection ».

Octobre/début novembre 1944

Anne et Margot sont déportées vers le camp de concentration de Bergen-Belsen en Allemagne.

Février 1945

Margot meurt du typhus à Bergen-Belsen.

Entourage de Margot

Edith Frank Mère d’Anne et de Margot, femme d’Otto

Edith a du mal à s’habituer à vivre aux Pays-Bas

Lire la suite...

Otto Frank Père d’Anne et de Margot, mari d’Edith

Otto monte une entreprise aux Pays-Bas. Après, sa famille peut venir le rejoindre.

Lire la suite...

Anne Frank Fille d’Otto et d’Edith, soeur de Margot

Anne aime souvent faire le pitre mais a aussi un côté sérieux

Lire la suite...

Anne écrit:

"Margot est très gentille et aimerait bien être ma confidente, pourtant je ne peux pas tout lui dire. Elle me prend au sérieux, beaucoup trop au sérieux et médite longuement sur sa folle de sœur, me lance un regard inquisiteur à chacune de mes paroles et se demande chaque fois: " Est-ce qu'elle joue la comédie ou bien pense-t-elle vraiment ce qu'elle dit?"