Victor Kugler

Victor Kugler naît le 6 juin 1900 à Hohenelbe. Son acte de naissance montre qu’il est un enfant illégitime. Le nom de son père est inconnu, sa mère Emilie Kugler est couturière à Hohenelbe. Victor est un bon élève. Il brille en religion, géographie et histoire et est bon en gymnastique et en calcul.

Après avoir achevé sa formation dans une école professionnelle de textile, Victor occupe divers emplois.  Au cours d’un travail d’assemblage à Utrecht pour la Deutsche Maschinenfabrik, il fait la connaissance de la Néerlandaise Maria Buntenbach. Il trouve un autre travail et reste vivre aux Pays-Bas. En 1923, il obtient le diplôme de correspondance commerciale néerlandaise et travaille pour une entreprise qui vend de la pectine aux usines de confiture. Grâce au commerce de pectine, Victor Kugler rencontre Otto Frank. En 1933, il devient l’un des premiers collaborateurs d’Opekta, l’entreprise que vient de monter Otto Frank à Amsterdam.

Dans la marine autrichienne

En 1917, Victor entre comme matelot dans la marine autrichienne et est blessé. Deux mois plus tard, il est réformé du service militaire. La Première Guerre mondiale se termine en novembre 1918. La société européenne est profondément secouée. Hohenelbe n’appartient plus à l’Autriche, mais à la Tchécoslovaquie.

Lire la suite...

Propriétaire sur papier

Le 10 mai 1940, l’armée allemande occupe les Pays-Bas. Les Juifs des Pays-Bas ne sont pas autorisés à avoir leurs propres entreprises. Pour empêcher les nazis de reprendre ses entreprises, Otto Frank en remet la direction à ses collaborateurs non-juifs. Victor Kugler devient directeur de la firme en épices Gies & Co, qui poursuit les activités de Pectacon.

Lire la suite...

Homme de confiance

Victor Kugler est d’un grand soutien pour les clandestins. En 1977, Otto Frank décrit comment il aidait les clandestins : " Monsieur Kugler a souvent vendu des lots d’épices sans noter les ventes dans les cahiers de comptabilité et ainsi il nous faisait parvenir de l’argent. C’était évidemment important parce que dans le courant des deux années on n’avait plus de moyens. "

Lire la suite...

6 juin 1900

Naissance de Victor Kugler en Autriche-Hongrie, d’Emma Kugler et de père inconnu.

30 janvier 1910

Victor Kugler fréquente l’école en Allemagne. Il reçoit d’une école professionnelle technique un diplôme de tisseur.

1917

Pendant la Première Guerre mondiale, Victor Kugler est mobilisé dans la marine autrichienne.

Avril 1918

Kugler est blessé au combat puis démobilisé.

1920

Victor Kugler émigre aux Pays-Bas.

Milieu des années 20

Kugler trouve du travail dans une entreprise à Utrecht (Pays-Bas) produisant de la pectine, un gélifiant pour la fabrication des confitures.

1928

Victor Kugler épouse une Néerlandaise Laura Maria Buntenbach.

À partir de 1933

Victor Kugler est embauché par Opekta, l’entreprise d’Otto Frank. Il demande la nationalité néerlandaise.

1938

L’Autriche devient allemande. Victor obtient la nationalité néerlandaise.

Décembre 1941

Les Juifs n’ayant plus le droit de gérer une entreprise, Otto Frank cède officiellement son poste à Kugler et Kleiman, qui poursuivent les activités de Pectacon. Mais Otto demeure clandestinement le patron.

6 juillet 1942

La famille Frank se cache dans l’annexe du bâtiment où est installée la société Opekta. Victor Kugler devient l’un de leurs protecteurs.

4 août 1944

Victor Kugler et Johannes Kleiman sont arrêtés avec les huit clandestins. Ils sont d’abord conduits au quartier général du Sicherheitsdienst (la police nazie), rue Euterpestraat à Amsterdam. Le jour même, Kleiman et Kugler sont déférés à la prison de l’Amstelveenseweg.

7 septembre 1944

Victor Kugler et Johannes Kleiman sont transférés à la prison de Weteringsschans, à Amsterdam.

11 septembre 1944

Victor Kugler et Johannes Kleiman sont déportés vers le camp de concentration d’Amersfoort (Pays-Bas).

Fin mars 1945

Lors d’une marche, Victor Kugler s’évade. Il se cachera jusqu’à la fin de la guerre.

6 décembre 1952

Décès de l’épouse de Victor Kugler.

22 octobre 1953

Remariage avec Lucie van Langen.

1955

Kugler émigre au Canada où il travaille comme électricien puis comme agent d’assurances. Il se rend souvent dans les écoles pour témoigner.

1973

Victor Kugler reçoit le titre de « Juste parmi les nations » de Yad Va’shem.

14 décembre 1981

Décès de Victor Kugler à Toronto (Canada).

Entourage de Victor

Otto Frank Père d’Anne et de Margot, mari d’Edith

Otto monte une entreprise aux Pays-Bas. Après, sa famille peut venir le rejoindre.

Lire la suite...

Jo Kleiman Comptable d’Opekta et de Pectacon

Toujours gai et de bonne humeur, bien qu’il souffre d’ulcères à l’estomac

Lire la suite...

Anne écrit:

M. Kugler me fait plaisir chaque lundi en m’apportant Cinema & Theater ; même si cette gâterie est qualifiée de gaspillage par les habitants de la maison qui ne sont pas des gens du monde, ils s’étonnent chaque fois de la précision avec laquelle je suis capable de donner les noms exacts des acteurs dans un film sorti un an plus tôt.