Willem van Maaren

Van Maaren

Willem Van Maaren est nommé chef magasinier en 1943 après que le précédent chef magasinier, Johan Voskuijl, tombe gravement malade. Il ignore que des clandestins se cachent dans le même bâtiment, mais il est curieux de nature et se méfie. Les clandestins remarquent un jour qu’il a tendu un piège dans le magasin : des papiers ont été posés sur les coins de table de telle façon qu’ils tombent quand on passe à côté. Willem van Maaren est suspecté au cours des deux enquêtes sur la dénonciation des clandestins, en 1948 et 1963. Mais on n’a jamais trouvé suffisamment de preuves.

Aucune preuve de dénonciation

Willem van Maaren est l’un des suspects dans une enquête menée en 1948 sur la dénonciation des clandestins. L’enquête est close pour manque de preuves. Une enquête menée en 1963 a été plus loin.On obtient de nouvelles informations sur Van Maaren, entre autres qu’il a, en effet, commis les larcins dont on le soupçonnait, mais il n’y a toujours pas de preuves sur la délation.

Lire la suite...

10 août 1895

Willem naît à Amsterdam.

1943

Willem succède à Johan Voskuijl en tant que chef magasinier.

1948

Willem est suspecté dans une enquête sur la dénonciation des clandestins.

1963

Au cours d’une nouvelle enquête en 1963, Willem est de nouveau suspecté. Mais cette fois-ci encore il n’y a pas suffisamment de preuves.

28 novembre 1971

Willem meurt à Amsterdam.

Entourage de Willem

Jo Kleiman Comptable d’Opekta et de Pectacon

Toujours gai et de bonne humeur, bien qu’il souffre d’ulcères à l’estomac

Lire la suite...

Victor Kugler Employé d’Opekta

Avec Jo, Victor assure la sécurité et le financement de la clandestinité

Lire la suite...

Anne écrit

Avec Kleiman qui est venu ici entre temps, Kugler et les deux messieurs, on a examiné tous les moyens possibles d’éloigner ce type. Ceux du bureau trouvent la chose trop risquée. Mais la situation actuelle ne l’est-elle pas encore beaucoup plus?