Otto Frank et Edith Holländer se marient en 1925. Ils ont deux filles : Margot et Anne. Ils mènent une vie de famille heureuse, mais ils connaissent des revers financiers.

Les parents d’Anne

Edith, Otto et Margot Frank à Aix-la-Chapelle, le 26 juin 1926 Fotocollectie Anne Frank Stichting
  • Imprimer

Otto Frank sert dans l’armée au cours de la Première Guerre mondiale. Ensuite, il travaille pour une banque. Au début des années 20, il fait la connaissance d’Edith Holländer, la fille d’un riche entrepreneur. Ils se marient en 1925. Dans les années suivantes, deux filles naissent : Margot et Anne. Malgré les difficultés financières, les Frank sont heureux.

"Je sais deux ou trois choses du passé de Papa, et ce que je ne sais pas, je l’ai imaginé pour compléter", confie Anne le 8 février 1944 à son journal. "Je crois savoir que Papa a épousé Maman parce qu’il la trouvait apte à tenir le rôle de sa femme. Je dois dire que j’admire Maman pour la façon dont elle a tenu ce rôle sans jamais râler, à ma connaissance, ni être jalouse."  Durant la clandestinité, Anne et sa mère s’accrochent régulièrement, néanmoins elle sait apprécier le mariage de ses parents. "Papa accepte Maman telle qu’elle est, il s’irrite souvent, mais en dit le moins possible  parce qu'il sait quels sacrifices Maman a dû consentir"

La jeunesse d’Otto

Otto Heinrich Frank nait le 12 mai 1889 dans la ville allemande de Francfort-sur-le-Main. Il a deux frères, Robert et Herbert, et une soeur, Helene, appelée Leni par sa famille. Otto grandit dans un milieu aisé. Dès l’âge de douze ans, Otto vit dans une imposante villa située sur la Beethovenplatz. Pendant sa scolarité, Otto fréquente le Lessing Gymnasium de Francfort. C’est là qu’il passe, en 1908, son baccalauréat. Il a de bons résultats. Après son baccalauréat, Otto se rend durant l’été à l’Université de Heidelberg, où il suit des cours d’histoire de l’art. L’été terminé, Otto fait un stage d’une année dans une banque de Francfort.

New York

Au cours de l’été passé à Heidelberg, Otto s’est lié d’amitié avec Nathan Strauss, le fils d’un des propriétaires du Macy’s, le célèbre grand magasin de New York. Après l’été 1909, Otto part à New York pour  travailler comme élève-apprenti au Macy’s. Trois jours après son arrivée, le 14 septembre, son père, Michael Frank, meurt. Otto rentre aussitôt en Allemagne pour être auprès de sa famille. Deux mois plus tard, il est de retour en Amérique. À l’exception de quelques brefs séjours à Francfort, il y restera jusqu’au mois de juin 1911. Rentré dans sa ville natale, Otto travaille en tant qu’employé de commerce dans une entreprise qui produit toutes sortes d’articles, notamment de la quincaillerie, du matériel de construction, des lampes et du verre.

Première Guerre mondiale

En 1914, la Première Guerre mondiale éclate. Un an plus tard, Otto entre dans l’armée allemande. Il y suit une formation de canonnier. Dès l’automne 1915, il est stationné au front occidental. En tant qu’observateur et téléphoniste, il assiste en 1916 à la bataille de la Somme, au cours de laquelle près d’un demi-million de soldats allemands trouvent la mort. Un an plus tard, Otto est promu sous-officier avec le grade de sergent. À la fin de la guerre, en 1918, Otto entre au service de la banque fondée par son père. Il s’agit d’une banque spécialisée dans le  commerce des valeurs et les opérations de change. Après la mort de Michael Frank, la mère d’Otto, Alice, a géré les activités de la banque, mais maintenant c’est au tour d’Otto et de son frère Herbert d’en assurer la direction.

Otto Frank (au milieu) avec trois autres soldats durant la Première Guerre mondiale. Au verso, on peut lire : “Otto, juillet 1917”. © Anne Frank Fonds, Bazel / Anne Frank Stichting, Amsterdam

La jeunesse d’Edith

Otto rencontre Edith Holländer pour la première fois en 1921 ou 1922, lors des fiançailles de son frère avec une amie d‘Edith. Edith naît le 16 janvier 1900 dans la ville allemande d’Aix-la-Chapelle. Elle est la dernière enfant d’Abraham Holländer et de Rosalie Holländer-Stern, un couple d’industriels qui fait partie de l’élite juive de la ville. Le père d’Edith possède deux entreprises : une aciérie et une entreprise de construction et de réparation de chariots et de wagons de train. Les affaires vont bien et la famille vit dans l’aisance. Outre Edith, les Holländer ont trois autres enfants : Julius, Walter et Bettina. Ils connaissent une jeunesse insouciante, même si la mort de Bettina en 1914 les bouleverse terriblement.

La scolarité d’Edith

De la scolarité d’Edith, nous savons uniquement qu’elle a fait ses études primaires et secondaires, soit au total dix classes, à la Evangelische Viktoria Schule. De nombreuses jeunes filles juives fréquentent cette école, mais la plupart des élèves sont chrétiennes. Edith est une élève appliquée. Elle aime également faire du sport, du tennis et de la natation. Après sa scolarité, elle entre dans l’entreprise de son père. La religion joue un rôle important dans sa vie. Elle lit beaucoup, se rend volontiers à des fêtes et aime les beaux objets et les beaux vêtements. “Nous écoutons bouche bée les récits de fiançailles avec deux cent cinquante invités, de bals privés et de dîners“, écrit Anne dans son journal le 8 mai 1944.

Les noces d’Otto et d’Edith

Le 5 avril 1925, Otto se fiance avec Edith à Aix-la-Chapelle. Quatre semaines plus tard, le 8 mai, a lieu leur mariage civil. Le 12 mai, le jour du trente-sixième anniversaire d’Otto, leur mariage religieux est célébré dans la synagogue d’Aix-la-Chapelle. Une photo prise ce jour-là montre Otto et Edith arborant un large sourire parmi les membres de leurs familles. Le soir, un grand banquet a lieu pour tous les invités. D’après le menu, le dîner servi ce soir-là est grandiose et copieux. Après leur mariage, Otto et Edith vont en voyage de noces à San Remo, en Italie. Ils sont pris en photo au cours de ce voyage. Assis sur un rocher, le jeune couple a l’air rayonnant de bonheur.

Otto et Edith Frank à San Remo (Italie), en mai 1925, au cours de leur voyage de noces. © Anne Frank Fonds, Bazel / Anne Frank Stichting, Amsterdam

Vivre à Francfort

Otto et Edith vivent d’abord quelque temps chez la mère d’Otto, à Francfort. Neuf mois après leur mariage, en février 1926, naît la première fille d’Otto et d’Edith, Margot. Trois ans et demi plus tard suit Anne. La famille Frank vit entre-temps dans une autre maison, située au Marbachweg. Otto est un homme sociable et un père attentionné, mais peut être aussi très strict. Il travaille beaucoup pour la banque familiale, tandis qu’Edith s’occupe de la maison. Pendant les quelques loisirs que lui laisse son travail, Otto aime lire. Il prend aussi volontiers du temps libre pour jouer avec ses filles, les photographier ou bavarder avec elles. Otto et Edith suivent de très près l’éducation de leur fille.

Périodes financières difficiles

Au lendemain de la Première Guerre mondiale, la situation économique en Allemagne se détériore considérablement. L’inflation est énorme et les opérations de change sont soumises à une stricte réglementation. C’est pourquoi la banque de la famille Frank se porte de plus en plus mal. Otto étudie de nouvelles possibilités de faire entrer de l’argent dans la banque familiale. Avec son frère, il fonde donc en 1923 une succursale à Amsterdam. C’est dans cette ville qu’il fait la connaissance de Johannes Kleiman, qu’il nomme fondé de pouvoir de la banque amstellodamoise. En d’autres termes, Johannes dirige la banque lorsqu’Otto ou Herbert ne sont pas à Amsterdam.

Dès 1927, Otto prend aussi la direction de la firme Sodener Mineral Produkte G.m.b.H., une entreprise fabriquant des pastilles pour la gorge et appartenant depuis de longues années déjà à la famille. Malheureusement, là aussi les revenus baissent. En 1932, la banque de la famille Frank fait faillite. Les conditions financières des Frank ont dû être pénibles pour Edith, surtout au début de son mariage avec Otto. Car elle a grandi dans une famille où rien ne manquait. Or maintenant elle doit vivre dans une plus petite maison avec moins de luxe que ce auquel elle a été habituée.

Un mariage heureux

Lors de la célébration du quatorzième anniversaire de leur mariage en 1939, alors que les Frank vivent depuis plus de cinq ans déjà à Amsterdam, Otto écrit une lettre à Edith. Il souligne dans cette lettre l’harmonie de leur mariage, malgré les temps difficiles qu’ils traversent. Il remercie Edith pour son amour et son dévouement et écrit qu’ils doivent tous les deux s’efforcer à inculquer à leurs enfants un "sentiment de solidarité, de tolérance et d’altruisme". L’ancienne petite voisine des Frank, Gertrud Naumann, se souviendra bien des années plus tard qu’elle aimait beaucoup se rendre, pratiquement tous les jours, chez Otto et Edith à Francfort. Selon Gertrud, ils étaient toujours très  gentils l’un pour l’autre mais aussi avec les autres gens.

Les parents d’Anne La vie d’Otto et d’Edith Frank

Otto Frank et Edith Holländer se marient en 1925. Ils ont deux filles : Margot et Anne. Ils mènent une vie de famille heureuse, mais ils connaissent des revers financiers.

Lire la suite...

Anne et Margot à Francfort Jeunesse et années de scolarité

Anne Frank et sa famille mènent une vie heureuse à Francfort-sur-le-Main. Au début des années trente, les Frank sont confrontés aux conséquences de la crise économique. Par ailleurs, la famille Frank ressent aussi maintenant l’ampleur de la popularité des nazis.

Lire la suite...

Temps difficiles en Allemagne Revers financiers et antisémitisme

En raison de la crise économique, les affaires d’Otto Frank vont mal. C’est cette situation mais aussi la prise de pouvoir par les nazis en 1933 qui amènent la famille Frank à décider d’émigrer. À la fin de l’année, elle s’installe aux Pays-Bas.

Lire la suite...
Weimar, Aufmarsch der Nationalsozialisten

L’antisémitisme de Hitler Trois raisons principales

Il est difficile d’indiquer une seule cause à l’origine de l’antisémitisme de Hitler (1889-1945), mais l’on peut citer par…

Lire la suite...
Aufmarsch am Abend der Machtergreifung Hitlers

Établissement de la dictature nazie Les nazis s’en prennent aux opposants

En l’espace de quelques mois, Hitler transforme l’Allemagne en une dictature. Le régime nazi poursuit les opposants politiques. Les Juifs sont sujets à des mesures discriminatoires et à la violence.

Lire la suite...