Matériel visuel et sonore historique en classe

Nederlandse kinderen vieren de bevrijding van Velp
  • Imprimer

Les films et les photos datant de la Seconde Guerre mondiale rendront votre cours plus vivant et placeront temporairement vos élèves un peu dans le passé. Vous pouvez vous en servir à titre illustratif (pour montrer quelque chose ou quelqu'un) mais également comme point de départ pour raconter une histoire.

Parfois il peut être agréable de voir un portrait en photo, mais une photo de Rotterdam dévastée en 1940 montre clairement ce que signifie un bombardement. Les élèves peuvent regarder avec grand étonnement un discours d'Adolf Hitler et son énorme foule de partisans, et soudain sa popularité devient pour eux bien plus claire.

Points de repère

Certaines photos se prêtent bien pour raconter une histoire. Lorsque l'on sait un peu plus sur la façon dont elles ont été prises, sur le moment et l'endroit où elles ont été faites et qui y figure, elles peuvent alors offrir de nombreux points de repère pour amorcer une discussion sur toutes sortes de sujets.

Propagande et photos prises clandestinement

Certaines photos et certains films constituent du matériel de propagande et ont donc l'air nickel, mais souvent ils ne reflètent pas la vie de tous les jours. Les photos prises clandestinement sont parfois floues et inclinées, mais montrent bien par contre ce qui en fait n'était pas autorisé à être photographié. Utilisez avec prudence le matériel visuel qui montre les horreurs de la guerre, car il peut effrayer les enfants.

Photos de la famille Frank

Otto Frank était un photographe amateur enthousiaste et talentueux qui consacrait ses photos à un seul thème : la vie de ses filles Anne et Margot. Rien dans les photos ne trahit les atrocités dont seront victimes plus tard Anne Frank et sa famille. À l'instar du journal d'Anne Frank, qui gagne en force parce que nous savons ce qui lui est arrivé par la suite, les photos qui représentent sa vie se voient conférer une dimension supplémentaire.

Son et film

Les enregistrements sonores qui datent de cette période sont souvent des nouvelles diffusées par la radio. Ils sont peu utilisés car ils ne sont pas facilement accessibles, mais ils ont parfois une valeur particulière étant donné que les voix rapprochent beaucoup le passé du présent. Souvent, les films historiques sont accompagnés de musique, qui n'ajoute rien à ce que l'on peut voir et qui de par son côté daté détourne terriblement l'attention. Si le son est éteint, les élèves feront bien plus attention aux images.

Aller plus loin

Pourquoi parler d'Anne Frank en classe ?

L’histoire d’Anne Frank constitue un levier pédagogique particulièrement pertinent pour aborder l’histoire de la Shoah avec…

Lire la suite...

Pourquoi enseigner la Shoah ?

L’enseignement de la Shoah, pour lequel l’histoire d’Anne Frank peut constituer un excellent levier pédagogique, permet…

Lire la suite...

Que savent mes élèves de la Shoah ?

En France comme en Belgique, les programmes scolaires prévoient que les thématiques de la Seconde Guerre mondiale et de la…

Lire la suite...
Young German boy walking down dirt road

Parler du génocide : quels mots et quelles images ? Parler du génocide

L’enseignement de la Shoah confronte les enseignants et les éducateurs à la difficulté de trouver les mots justes, de choisir…

Lire la suite...
Anti-Joodse maatregelen

Choix et dilemmes durant l’Occupation Ceux qui ont conservé leur humanité

Certains documents permettent d'analyser avec les élèves comment s'est préparée l'accoutumance des populations non-juives à…

Lire la suite...

L'histoire d'Anne Frank est emblématique Le parcours d'Anne Frank pour aborder la Shoah

Traduit en près de 70 langues, publié à plus de 30 millions d’exemplaires, le Journal d’Anne Frank est probablement l’œuvre…

Lire la suite...

Victimes, protecteurs, bourreaux et témoins

La société durant la Shoah se composait d'individus que nous pouvons répartir en quatre catégories : les…

Lire la suite...