Nouvelle exposition

Margot, sœur d’Anne

Margot Frank, 1939

Avec une petite exposition qui lui est spécialement consacrée dans la Maison d’Anne Frank, Margot Frank, née le 16 février 1926, sort de l’ombre de sa sœur Anne, mondialement célèbre. Ce matin, l’exposition Margot,  sœur d’Anne a été inaugurée par des amies et des camarades de classe de Margot Frank. Jetteke Frijda, une bonne amie de Margot, a parlé lors de l’inauguration de son amitié avec Margot et s’est réjouie de l’exposition : “C’est magnifique, toute cette attention accordée à Anne, mais il faut aussi mentionner Margot”.

Margot, sœur d’Anne

Margot est une jeune fille calme et sérieuse, qui aime étudier

Plus

L’exposition brosse un portrait de Margot Frank à l’aide de témoignages (filmés), de photos, de lettres et d’objet. L’exposition dans la Maison d’Anne Frank dure jusqu’au 15 septembre.

Bonne, gentille et intelligente

“Chez Margot, il n’y a rien à redire, elle est par nature, la bonté, la gentillesse et l’intelligence mêmes”, écrit Anne le 27 septembre 1942 dans son journal. L’exposition confirme l’image de Margot – gentille, douée et belle – et met par ailleurs en lumière son côté sportif, social et croyant. On peut voir notamment des photos de Margot faisant du ski et du patin à glace, son diplôme de natation et sa médaille d’aviron, un petit journal de Jetteke Frijda contenant un message personnel a dressé à Margot, des lettres qu’écrivit Margot à des membres de sa famille et bien d’autres choses encore. Des citations de ses parents, Otto et Edith, et de sa petite sœur Anne ainsi que des témoignages (filmés) d’amies permettent aux visiteurs de se faire une idée du caractère de Margot.  

Sœurs

C’est la première fois qu’une exposition est spécialement consacrée à Margot Frank. L’exposition est modeste mais offre aux visiteurs l’occasion de mieux connaître la sœur d’Anne. Ils apprendront moins sur la vie intérieure de Margot. A l’inverse d’Anne, Margot était repliée sur elle-même et renfermée. Si différentes qu’elles aient pu être, les deux sœurs étaient liées l’une à l’autre. Bloeme Evers parle dans l’exposition du lien entre Margot et Anne dans le camp de transit de Westerbork. Les deux sœurs sont restées ensemble jusqu’au bout. Margot est décédée en février 1945 à l’âge de 19 ans dans le camp de concentration de Bergen-Belsen, quelques jours avant Anne.