La Maison d’Anne Frank fait l’acquisition d’une importante collection d’Otto Frank

Collection d’Otto Frank

La Maison d’Anne Frank a fait l’acquisition d’une importante collection de lettres, de photos et de documents d’Otto Frank, le père d’Anne Frank. La collection provient de l’héritage de l’acteur Joseph Schildkraut, qui au début des années cinquante du siècle précédent a entretenu une correspondance avec Otto Frank afin de se préparer au rôle d’Otto Frank qu’il devait interpréter dans l’adaptation théâtrale du journal d’Anne. La collection comprend également un certain nombre de lettres et de documents exceptionnels qui portent sur les tentatives entreprises par Otto Frank pour émigrer avec sa famille aux Etats-Unis avant leur entrée dans la clandestinité. La Maison d’Anne Frank a pu acquérir la collection grâce à une contribution de la BankGiro Loterij.

C’est surtout après avoir été adapté au théâtre que le journal d’Anne Frank est devenu très populaire aux Etats-Unis. Otto Frank, qui était le seul des huit clandestins de l’annexe à avoir survécu à la guerre, a suivi de près la réalisation de la pièce de théâtre. Dans sa correspondance avec l’acteur Joseph Schildkraut, Otto Frank répond aux questions que ce dernier lui pose afin de préparer son rôle. La correspondance constitue une source importante permettant de connaître (la genèse de) l’histoire et le succès de la pièce de théâtre aux Etats-Unis, mais elle donne également de nombreuses informations sur la famille Frank et sur la période de clandestinité. La collection comprend entre autres de magnifiques photos de la famille Frank, de la famille Van Pels et de Fritz Pfeffer (les huit clandestins dans l’annexe) ainsi que des protecteurs Johannes Kleiman, Victor Kugler, Bep Voskuijl et Miep et Jan Gies.

 

Tentatives pour émigrer

La succession de Joseph Schildkraut comprend aussi des lettres et des documents d’Otto Frank que Nathan Straus, un grand ami d’Otto Frank aux Etats-Unis, remit à Schildkraut afin qu’il puisse préparer son rôle. Dans une lettre datant de 1936, Otto écrit à Nathan que ses enfants se portent bien mais que la menace du nazisme se fait ressentir aux Pays-Bas également. La collection contient aussi divers documents, dont une lettre d’Otto adressée en 1941 à Nathan, qui portent sur ses tentatives pour émigrer aux Etats-Unis. Ces lettres et ces documents sont des témoignages poignants de la situation désespérée dans laquelle se trouvait la famille Frank.

Apport précieux

La Maison d’Anne Frank gère, entre autres, les archives d’Otto Frank. Ces archives comprennent la correspondance concernant la publication du journal et la réalisation des pièces de théâtre et des films, des lettres échangées entre Otto Frank et les lecteurs du journal, des documents sur les procès de néonazis et de la documentation sur l’histoire de la Maison d’Anne Frank. La collection provenant de l’héritage de Joseph Schildkraut est un apport précieux aux archives de la Maison d’Anne Frank.

BankGiro Loterij

La collection d’Otto Frank qui vient d’être acquise provient de l’héritage de Joseph Schildkraut et avait été remise par sa veuve Leonora Schildkraut à la maison de vente aux enchères Doyle New York pour être mise en vente. Suite à l’intervention de cette société, madame Schildkraut a retiré la collection de la vente et grâce à une contribution de la BankGiro Loterij (loterie) la Maison d’Anne Frank a pu acquérir la collection.