Des rejetons de l’Arbre d’Anne Frank trouvent leur destination aux Etats-Unis

Des rejetons de l’Arbre d’Anne Frank

Onze rejetons de l’Arbre d’Anne Frank, le marronnier dont Anne parlait dans son journal, vont être plantés cette année en divers endroits particuliers aux Etats-Unis.  Les arbustes font partie du projet de semis de la Maison d’Anne Frank  à Amsterdam. Avec l’aide des Bontehoek Kwekerijen (Pépinières Bontehoek), la Maison d’Anne Frank a envoyé en 2009 les arbustes à l’Anne Frank Center, son organisation partenaire à New York. Après trois ans de quarantaine, les onze arbustes vont trouver leur destination définitive. Le premier arbuste sera planté lé 14 avril au Musée des enfants d’Indianapolis. 

Au cours des deux années qu’Anne Frank resta cachée dans l’Annexe (6 juillet 1942 – 4 août 1944), la nature et son désir de liberté se mirent à jouer un rôle de plus en plus grand. De la lucarne non blindée du grenier, Anne pouvait apercevoir le ciel, les oiseaux et le marronnier. Dans son journal, elle parle à trois reprises de l’arbre, la dernière fois étant le 13 mai 1944 : "Notre marronnier est totalement en fleur ; de haut en bas, il est bourré de feuilles et beaucoup plus beau que l’an dernier."

Le marronnier se trouvait dans le jardin derrière la maison au 188 Keizersgracht et était très malade et vieux lorsqu’il s’effondra le 23 août 2010 lors d’une violente rafale de vent. Quelques années auparavant, en 2005, la Maison d’Anne Frank, avec l’autorisation du propriétaire, avait fait ramasser et germer des marrons pour pouvoir les offrir entre autres à des Écoles Anne Frank. De nombreuses Écoles Anne Frank, ainsi que d’autres organisations et endroits à travers le monde, ont reçu et planté un arbuste. En 2009, 150 rejetons de l’arbre ont été offerts à l’Amsterdamse Bos (Bois d’Amsterdam).

Les derniers arbustes du projet de semis vont être maintenant  offerts par l’Anne Frank Center en tant que symboles de tolérance à des musées, des parcs et des monuments aux Etats-Unis.

Plus d'informations

Pour en savoir plus