Un lieu de dialogue, avec un avertissement du passé.

Otto Frank et sa mission éducative

Juli 1968, zomerconferentie
Juillet 1968, séminaire d’été à la Maison d’Anne Frank. Otto Frank est assis à gauche parmi un groupe de jeunes.
  • Imprimer

L’idéal d’Otto Frank est de faire de la maison qui porte le nom de sa fille un lieu pour jeunes, tourné vers l’avenir. Des discussions sont menées continuellement sur la meilleure façon de prolonger le lien entre l’histoire d’Anne Frank et le temps présent.

Otto Frank, sa mission

Jusqu’à sa mort, Otto Frank restera étroitement impliqué dans les activités de la Maison d’Anne Frank.

Savoir en plus

Otto Frank et le journal

Otto publie le journal de sa fille. À sa mort, il léguera les écrits du journal d’Anne à l’État néerlandais.

En savoir plus
Otto Frank met met het bestuur van de Anne Frank Stichting voor Prinsengracht 263 (1957)

Otto Frank et la maison

La Maison d’Anne Frank ouvre officiellement ses portes en tant que musée le 3 mai 1960. Le bâtiment a été conservé grâce à une collecte de fonds.

En savoir plus

L’idéal d’Otto Frank est de préserver la maison et de l’ouvrir au public, d’en faire une maison de dialogue. Une maison pour jeunes, avec un avertissement du passé mais tournée vers l’avenir. Cet idéal est nourri par les nombreuses lettres qu’il reçoit. En 1976, Otto Frank écrit une lettre au directeur de la Maison d’Anne Frank de l’époque, dans laquelle il souligne qu’il ne veut pas seulement amener les visiteurs de la Maison d’Anne Frank à s’arrêter sur les souffrances de l’Holocauste, mais qu’il tient également à les inciter à intervenir activement dans leur propre entourage contre la discrimination et les idées préconçues.

Séminaires de jeunes, conférences et cours

À partir de 1963, des jeunes du monde entier viennent chaque été à la Maison d’Anne Frank pour participer à des séminaires  internationaux, à des rencontres et à des débats. Outre les séminaires, la Maison d’Anne Frank organise aussi des conférences et des cours, qui se traduisent par un dialogue entre judaïsme et christianisme. Prêtres, pasteurs, rabbins mais aussi laïcs assistent à ces rencontres.

Ce qui s’est passé, nous ne pouvons plus le changer. La seule chose que nous puissions faire, c’est de tirer des leçons du passé et prendre conscience de ce que signifient la discrimination et la persécution d’individus innocents.

Otto Frank, 1970

Otto à propos de la Maison d’Anne Frank :

Dans une interview accordée en 1979 au Basler Magazin, Otto Frank déclare à propos de la mission de la fondation Maison d’Anne Frank : « D’un côté, elle préserve  la maison où nous nous étions cachés, à l’époque, avec d’autres Juifs, et où Anne a tenu son journal. Cependant, le travail de la fondation ne se limite pas à préserver la maison. Elle se propose en plus d’attirer l’attention sur les événements qui ont eu lieu lors des années sombres de la Seconde Guerre mondiale ainsi que sur les persécutions des Juifs, mais aussi de lutter contre la discrimination, les idées préconçues et l’oppression dans le monde d’aujourd’hui. Le conseil d’administration se compose de Juifs, de chrétiens et d’humanistes de différentes convictions politiques. Le fil conducteur de leur travail, c’est le lien qu’ils ont avec le journal d’Anne Frank et la Déclaration universelle des droits de l’homme. »

Impliqué jusqu’à un âge avancé

Si Otto Frank s’est installé en 1952 à Bâle, en Suisse, il restera néanmoins activement impliqué dans les activités de la Maison d’Anne Frank jusqu’à un âge avancé. Peu avant sa mort, il déclare : « J’ai maintenant près de 90 ans et mes forces diminuent progressivement. Mais la mission qu’Anne m’a confiée me donne à chaque fois de nouvelles forces – pour lutter en faveur de la réconciliation et des droits de l’homme dans le monde entier. »

Aller plus loin

Otto Frank, sa mission Il restera étroitement impliqué dans les activités de la Maison d’Anne Frank

Otto Frank est la force motrice derrière la publication du journal de sa fille, et jusqu’à sa mort il restera étroitement…

Lire la suite...

Otto Frank et le journal Otto publie le journal de sa fille

« Je ne resterai pas insignifiante, je travaillerai dans le monde et pour les gens », confie Anne le 11 avril 1944 à son…

Lire la suite...
Otto Frank met met het bestuur van de Anne Frank Stichting voor Prinsengracht 263 (1957)

Otto Frank et la maison La Maison d’Anne Frank ouvre officiellement ses portes en tant que musée le 3 mai 1960.

Peu après l’arrestation des huit clandestins, le 4 août 1944, la cachette est vidée par l’occupant...

Lire la suite...