Jusqu’à sa mort, Otto Frank restera étroitement impliqué dans les activités de la Maison d’Anne Frank.

Otto Frank, sa mission

Otto Frank dans le grenier de l’Annexe, le jour de l’ouverture officielle de la Maison d’Anne Frank, le 3 mai 1960. Photographe : Arnold Newman
  • Imprimer

Otto Frank est la force motrice derrière la publication du journal de sa fille, et jusqu’à sa mort il restera étroitement impliqué dans les activités de la Maison d’Anne Frank. Deux objectifs majeurs constituent le fil conducteur de ces activités : d’une part préserver la cachette et l’ouvrir au public, d’autre part diffuser à travers le monde l’histoire de la vie d’Anne Frank. L’éducation représentant la clef d’un monde meilleur.

Otto Frank et le journal

Otto publie le journal de sa fille. À sa mort, il léguera les écrits du journal d’Anne à l’État néerlandais.

En savoir plus
Otto Frank met met het bestuur van de Anne Frank Stichting voor Prinsengracht 263 (1957)

Otto Frank et la maison

La Maison d’Anne Frank ouvre officiellement ses portes en tant que musée le 3 mai 1960. Le bâtiment a été conservé grâce à une collecte de fonds.

En savoir plus
Juli 1968, zomerconferentie

Otto Frank et sa mission éducative

Otto veut faire de la maison un lieu pour jeunes, tourné vers l’avenir. Un lieu de dialogue, avec un avertissement du passé.

En savoir plus

Otto Frank est le seul des huit clandestins de l’Annexe à survivre à la guerre. Il a perdu sa femme et ses deux filles, et éprouve un immense chagrin. Après quelques hésitations initiales, il décide de publier les écrits du journal d’Anne, conformément au souhait de sa fille. En 1947, le journal paraît sous le titre Het Achterhuis. Dagboekbrieven 14 juni 1942 – 1 augustus 1944 (L’Annexe. Lettres de journal 14 juin 1942 – 1er août 1944). Otto Frank est de plus en plus convaincu qu’il faut persuader les jeunes de la nécessité mais aussi de la possibilité de contribuer à un monde meilleur. Il répond aux milliers de lettres de jeunes qui ont lu le journal de sa fille, et termine souvent par ces mots : « J’espère que le livre d’Anne continuera à t’influencer, et qu’ainsi, dans la mesure où tu en auras la possibilité dans ton entourage, tu oeuvreras pour le rapprochement des peuples et pour la paix. »

Maison d’Anne Frank

En 1960, avec la création de la Maison d’Anne Frank en tant que fondation et l’ouverture au public de la cachette, Otto Frank voit se concrétiser sa mission éducative. Il sait combien une visite de l’Annexe entièrement vide peut être importante. Il souhaite faire de la cachette un lieu pour jeunes, tourné vers l’avenir. Dès 1963, des jeunes originaires du monde entier se rendent à la Maison d’Anne Frank pour prendre part à des séminaires, des rencontres et des débats.

Conseil d’administration

De 1961 à 1976, Otto Frank est membre du conseil d’administration de la Maison d’Anne Frank. Durant cette période, il fait régulièrement le voyage de Bâle, où il vit, à Amsterdam pour prendre part aux réunions du conseil d’administration. Il soutient généreusement les activités de la fondation grâce aux revenus que rapporte la vente du journal. Jusqu’à sa mort, en 1980, Otto Frank restera étroitement impliqué dans les activités de la Maison d’Anne Frank.

Aller plus loin

Otto Frank et le journal Otto publie le journal de sa fille

« Je ne resterai pas insignifiante, je travaillerai dans le monde et pour les gens », confie Anne le 11 avril 1944 à son…

Lire la suite...
Otto Frank met met het bestuur van de Anne Frank Stichting voor Prinsengracht 263 (1957)

Otto Frank et la maison La Maison d’Anne Frank ouvre officiellement ses portes en tant que musée le 3 mai 1960.

Peu après l’arrestation des huit clandestins, le 4 août 1944, la cachette est vidée par l’occupant...

Lire la suite...
Juli 1968, zomerconferentie

Otto Frank et sa mission éducative Un lieu de dialogue, avec un avertissement du passé

L’idéal d’Otto Frank est de faire de la maison qui porte le nom de sa fille un lieu pour jeunes, tourné vers l’avenir...

Lire la suite...